Blogspot Tutorial

mercredi 29 mai 2013

LES PENSIONNATS DE LA HONTE


...et dire qu'ils y encore des gens qui disent que les autochtones n'ont vécu aucun 
tord à l'arrivé de l'homme blanc en Amérique... Le témoignage de cet homme
n'en est qu'un parmi combien de milliers ????

PARADOXES MODERNES - UN RAPPEL À LA RÉALITÉ


DIRE JE T'AIME A JAMAIS TUER PERSONNE... 
L'IGNORANCE ET L’INDIFFÉRENCE ... OUI
À VOIR ABSOLUMENT... 
RÉFLÉCHISSONS SUR NOTRE MODE DE VIE DIT: MODERNE

mercredi 15 mai 2013

3 SUPERS LUNES CET ÉTÉ


Les amateurs de Super Lune seront servis cet été pour un grand festin,  les mois à venir apportera non pas une, mais 3 Supers Lunes Pleines sur 3 mois consécutifs.

La Super Lune se produit lorsque la Lune est au moins à 90% du chemin  de la Terre, à son approche et à son plus proche,  lorsqu'elle est pleine ou nouvelle. Les Supers Lunes sont causées par la forme de l'orbite, qui n'est pas un cercle parfait, la forme de la Lune est une ellipse ou ovale. La Lune tourne autour de la Terre une fois par mois, et chaque mois, atteint un point plus éloigné de la Terre, appelé apogée, et à son plus proche de la Terre, appelé périgée.


La raison de ces deux phases de la lune sont distingués parce que chacun d'eux signifie que le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés. Quand la lune est pleine, elle se trouve exactement à l'opposé de la Terre et du Soleil. Quand la Lune est nouvelle, elle se trouve entre la Terre et le Soleil. Dans les deux cas, l'attraction gravitationnelle de ces deux organismes - la Lune et le Soleil - se combinent pour créer plus de marées normales, appelé «marées», à la Terre. Lorsque la Lune est au périgée également à cette époque, l'effet est amplifié dans ce qu'on appelle une "marée proxigean."

Bien sûr, une nouvelle Lune au périgée n'est pas très excitante à regarder parce que la nouvelle lune ne reflète pas la lumière du Soleil, elle est invisible - donc la Super Pleine Lune obtiennent beaucoup plus d'attention que la Super Nouvelle Lune. Il y a généralement quatre ou cinq événements Super Lune chaque année, environ la moitié seulement de ce qui a tendance à être des Supers Lunes complètes. Cette année est un peu inhabituel en ce sens il y a seulement trois Supers Lunes, et tous trois seront des Pleines Lunes.

La Pleine Lune de mai tombe le 25, un jour avant le périgée lunaire le 26. La Super Pleine Lune de mai coïncide également avec une très faible éclipse lunaire partielle. La plus grande des Supers Lunes de cette année se produira le 23 Juin, dans les 22 minutes du périgée de la Lune le jour même. La Super Lune de juin coïncide avec l'approche la plus proche de la Lune à la Terre jusqu'au 10 Août 2014. Enfin, la Pleine Lune de Juillet se lèvera le 22 Juillet, un jour après le périgée lunaire de ce mois.


Avec deux ou trois Super Lune complète chaque année, ils ne peuvent pas être des événements inhabituels, mais pour ceux qui aiment à regarder vers le ciel la nuit, n'importe quelle excuse est bonne.

Site de Référence en Anglais: www.farmersalamanac.com

samedi 11 mai 2013

PUISSANTE ÉNERGIE DU WESAK ININTERROMPUE EN MAI


« En 2013, nous serons dans la puissante Énergie Wesak de façon ininterrompue du 25 avril au 25 mai : La date du 25 avril peut être considérée comme le moment où s’ouvre le portail Wesak version 3D, soit celle en trois dimensions associée à l’Ancien Monde. Suite à cette ouverture, l’énergie Wesak va se développer et augmenter en intensité (build-up en anglais) tout au long du mois, pour atteindre une sorte de crescendo le 25 mai. Le Wesak du 25 mai ouvrira alors un tout nouveau portail, celui-là MultiD (multidimensionnel) ; un portail ayant pour fonction de soutenir au maximum les nouvelles énergies et l’intégration de la lumière dans l’ADN et dans nos réalités physiques. Ainsi, exactement à l’image de cette année qui en est une de transition, le Wesak de 2013 ne se résume pas à une date, mais devient plutôt un mois complet de passages ; un mois où les dates du calendrier ne sont en fait que des repères nécessaires pour le mental linéaire 3D. Ces passages seront pluriels et multiples, car en un mois, nous aurons de nombreuses opportunités de passer d’un état à un autre, sous plusieurs angles, dans plusieurs plans et niveaux de consciences, et aussi dans plusieurs directions et temps… »


Pour ceux qui comme moi habitent l’hémisphère nord, à la lumière du Wesak qui se répand partout sur la planète et qui revivifie les âmes, se superpose donc aussi celle du soleil qui revivifie les corps. Quelle belle réciprocité « du dedans et du dehors » !

Maintenant que nous sommes au cœur du printemps, bien engagés dans 2013, il est probable que nous soyons nombreux à ressentir toutes sortes de symptômes induits par ce que j’appellerais « l’abondance des nouvelles énergies ». Ces énergies arrivent de tous bords, tous côtés : Éclipses, célébrations du Wesak, transits astrologiques majeurs, éruptions solaires, changements électromagnétiques… Et davantage ! Car, même si cette information ne fait pas la « une » des journaux télévisés, n’oublions pas que ce n’est pas seulement la Terre en tant que Gaïa qui est au cœur d’une mutation, mais aussi tout le système solaire auquel nous sommes indubitablement reliés.

Un peu comme une spirale qui forme des cercles qui s’élargissent toujours davantage, la météo énergétique du mois de mai est en continuité avec celle d’avril, mais avec un spectre encore plus large, plus dense et plus profond. La somme des influences astrologiques, énergétiques et cosmiques pour le mois de mai est telle que le seul mot qui me vient à l’esprit pour résumer ce mois est « abondance » : abondance de lumière, abondance de nouvelles possibilités, abondance de circonstances qui permettent de faire de nouveaux choix, abondance d’opportunités pour ouvrir et élargir le cœur, aimer plus librement et inconditionnellement :

« En avril et en mai 2013, il est plus que probable que des situations individuelles et collectives sollicitent notre capacité à aimer, notre capacité à laisser partir le passé, simplement en ne le jugeant pas et en l’acceptant : ouvrir le cœur, pardonner à ce qui nous quitte, et permettre au nouveau d’émerger du grand vide. » 


« De façon imagée, disons que cette synchronicité suggère une surcharge, appelons-la électrique, avec un risque élevé de survoltage… Chaque année, lors d’une Nouvelle Lune ou lors d’une Pleine Lune, le ciel est marqué à quelques reprises par des éclipses. À priori, il n’y a donc rien d’exceptionnel dans le fait d’en retrouver dans le ciel de 2013. Ce qui mérite toute notre attention cette année, c’est le timing des éclipses, le moment où celles-ci vont déployer leurs effets… L’amalgame de toutes ces influences qui se combinent en même temps risque fort de nous offrir un mois de mai, disons  spectaculaire ! »


En mai 2013, le statu quo sera d’autant plus difficile à maintenir que les éclipses du 10 mai et du 25 mai sont deux formidables vortex énergétiques qui suggèrent fortement de délester le passé, voire même, dans certains cas, de « faire table rase du passé ».

En astrologie traditionnelle, les éclipses sont considérées comme des moments plutôt perturbés, perturbants et négatifs. Du point de vue de l’astrologie intuitive, au contraire, les éclipses sont des moments d’opportunités uniques pour s’aligner avec les énergies de la Nouvelle Terre :

« Lors d’une éclipse, le Soleil, la Lune et la Terre sont alignés de telle sorte que le flux des radiations solaires qui arrivent normalement sur notre planète est partiellement interrompu. Bien sûr, il y a des différences entre les éclipses lunaires et les éclipses solaires. Il y a aussi différents degrés d’interruption du flux des radiations selon le type d’éclipse : partielle, pénombrale, annulaire, totale… Cette altération du champ électromagnétique, propre aux éclipses, favorise une dissolution des empreintes énergétiques et une reconfiguration des consciences. Ainsi, un peu comme lorsque tous les systèmes d’un ordinateur sont actualisés, les éclipses ont pour fonction d’effacer les vieux programmes et d’en installer des nouveaux. Ces formidables opportunités de transformation, voire de mutation, touchent tous les plans : ceux de la Terre, ceux des ancrages collectifs de la grande famille humaine, et ceux de nos inconscients individuels. »


Une dernière observation sur les singularités de mai 2013 : en 30 jours, la planète Mercure change trois fois de signes, passant du Bélier au Taureau, du Taureau au Gémeaux, puis le 31 mai, du Gémeaux au Cancer. Ceci signifie que « le pas de Mercure » est très rapide ce mois-ci, et que ce tempo va induire une accélération et une intensification du rythme de nos vies. Mercure étant aussi associé au mental et au système nerveux, ce mois-ci, il est plus que recommandé de choisir des pensées nourrissantes, apaisantes et qui élèvent notre fréquence vibratoire. Je suggère aussi de privilégier l’état de « Témoin » et de bien veiller à la santé du système nerveux.

Tout ceci mis ensemble, vous l’avez compris, donne une saveur assez unique à ce mois de mai 2013. Il y a une telle densité énergétique dans ce mois, que, bien sincèrement, je peine à trouver les mots justes pour conclure ce tour d’horizon… En toute simplicité, je vous partage ces quelques inspirations du moment : renouvelons chaque matin l’intention de vivre une journée à la fois, calmement, bien enracinés ici et maintenant; observons avec bienveillance ce qui se passe lorsque nous sommes happés par le bavardage du mental, versus les ressentis qui émergent lorsque nous sommes dans le cœur, au présent; ne pas résister, ne rien forcer et tout simplement faire de son mieux, en acceptant ce qui est… OM.

Lire le Bulletin complet du mois de Mai de Danielle Clermont