Blogspot Tutorial

MON FRÈRE L'ARBRE - Connexion et Communication

-  L'ÂME DES ARBRES
-  COMMUNIQUER AVEC LES ARBRES
-  COMMENT SE CONNECTER À UN ARBRE
-  LES QUALITÉS DES ARBRES
-  AVANT DE COUPER UN ARBRE





L'ÂME DES ARBRES

Tout ce qui est vivant est animé par la matrice de l’être. Les arbres, comme toutes les plantes et les animaux ont une âme support de vie.

Dans la graine ou dans le gland, l’information de la réalisation de l’être en devenir est codifiée.

Si le programme peut se manifester au mieux, c’est-à-dire se mettre en action dans ce qui lui convient le mieux, l’arbre peut devenir un être majestueux et même devenir le maître des arbres de la foret.

C’est souvent le gardien qui protège et donne l’information de l’état général matériel de la forêt aux esprits guides protecteurs (devas) qui peuvent à leur tour, organiser un plan de sauvetage à un niveau invisible.

Tant que l’homme laisse la nature libre, tout est géré au mieux. Les arbres plus faibles laissent la place aux plus vigoureux et lui servent d’engrais lorsqu’ils meurent et pourrissent.

La lumière est la force d’attraction de l’arbre vers le ciel, et la richesse de la terre lui donne l’engrais nécessaire à son évolution.

Les arbres forment une communauté mondiale et tout comme les humains, viennent expérimenter la matière et communier avec les autres règnes. Certains servent de lieux d’habitation, d’autres de supports ou de défense.

Ils ont des spécificités qui nourrissent la terre différemment, certains l’acidifiant, d’autres l’asséchant.

Les hommes ont compris depuis longtemps tout ce qu’il pouvaient tirer du bois de ces arbres et bien souvent sans prendre conscience que ce sont des entités vivantes, les coupent, brûlent ou arrachent par commodités et sans toujours avoir la conscience d’en replanter et actuellement, il est facile de constater des désordres se mettre en action naturellement.

Le poumon de la terre, l’Amazonie est la partie la plus gravement détruite par avidité humaine et au rythme actuel de déforestation, la forêt amazonienne est supposée avoir disparu en 2030.

Heureusement, certaines personnes plus en communion d’âme, ont noué des liens spécifiques au cours des siècles et sont servi du côté spirituel pour aider les autres humains.

HAUT DE PAGE


COMMUNIQUER AVEC LES ARBRES

Pendant des centaines de milliers d'années, les hommes ont communiqué librement avec les arbres. La sagesse et les pouvoirs de guérison des arbres étaient célébrés par toutes les cultures du monde.
Pour la mentalité ancestrale, la nature était tout à fait vivante, pleine d'énergies spirituelles, de forces, d'arbres, de sources et de rochers magiques.

En ce temps où la forêt recouvrait toute l'Europe, nous cultivions une connaissance très poussée des forces naturelles, afin de composer avec elles, d'en détecter les moindres signes et humeurs. Notre vie dépendait de notre capacité à contacter l'âme de la nature.

Puis vint une époque où les autorités religieuses interdirent la communication avec les forces naturelles pour lire le futur ou guérir. Les arbres guérisseurs furent abattus, les sources magiques ont été bouchées ou dédiées à la Vierge. Les cercles d'arbres ou de pierres sacrées ont été interdits et ont sombré dans l'oubli... jusqu'à aujourd'hui.

Un arbre centenaire vous paraît sûrement vénérable n'est-ce pas ? Pourtant, c'est l'âge auquel il parvient à maturité spirituelle. Il est comparable à un jeune adulte. A partir de l'an mille, une déforestation systématique a détruit les mémoires vivantes de chênes millénaires qui étaient les gardiens de grands secrets.

A travers, les âges, les druides leur avaient confié les plus grands trésors de sagesse, et leur avaient attaché des entités psychiques créées pour conserver les « archives » spirituelles. Les druides, qui avaient une grande connaissance sur le pouvoir des arbres, récoltaient le gui en respectant des règles strictes pour en tirer la quintessence tandis que le chêne accueillait le gui pour son meilleur développement.

De tout temps, les chamans et autres mages et dames de savoir naturel, dites ‘sorcières’, entrent en contact avec les arbres dont ils puisent une force extraordinaire.

Toujours, de par la loi de l’échange, ils remettent un cadeau à cet arbre, que ce soit une prière, un salut, un soin matériel ou simplement de l’engrais.

Il existe encore de nos jours quelques rares héritiers de cette ancienne pratique. Ils ont au moins 4 siècles d'existence. Si vous avez la chance de voir un tel être, prenez le temps de méditer à son pied, et n'oubliez pas de faire une prière pour que sa vie soit longue et prospère. Il vous en sera reconnaissant et vous donnera sans doute en échange une bénédiction, un don, un rêve guérissant vos mémoires émotionnelles. Il se peut même que vous ayez des visions de ces temps anciens, dont ces arbres se souviennent.


Les arbres jouent un rôle crucial dans ce processus de retour à nos origines. Ils sont les enseignants silencieux des secrets de la nature.

A leur contact ou à celui de l'Esprit habitant l'arbre, il est possible de recevoir forces, conseils, guidance.

Dans un parc, un jardin, un bois, une forêt, ou même en pleine ville, des arbres cherchent à nous parler, à échanger avec nous. Le plus souvent, une profonde sensation de calme, d'amour, d'énergie nous envahit. En échange, donnez-leur votre gratitude, votre encouragement et vos pensées les plus belles. L'énergie des arbres nous nettoie, nous guérit, nous équilibre, nous relie à la terre et au ciel.
Parfois, une intuition, une idée forte peut surgir lors d'un contact conscient avec un arbre. Un rêve guérisseur, une rencontre attendue... tout peut arriver à qui s'ouvre aux arbres.

Il est permis à toute personne consciente de l’expression divine sous toutes formes, d’entrer en contact avec ces âmes manifestées en arbres.

Un échange très intéressant peut alors avoir lieu en tout respect les uns des autres.

Il est bien entendu, qu’au premier abord, une personne qui désire communiquer avec un arbre doit respecter sa nature et ne pas systématiquement chercher à lui donner une forme humaine comme certains dessinateurs se plaisent à faire.

HAUT DE PAGE


 COMMENT SE CONNECTER À UN ARBRE

Allez vous promener en forêt, de préférence seul
Choisissez un bel arbre, une confiance doit s’établir à la vue de l’arbre choisi
Approchez vous vers son tronc et avant de le toucher demandez mentalement à l’arbre
de vous aider.

L’arbre à choisi d’être arbre, avec la majesté de sa propre espèce, qu’il soit sapin, hêtre, saule ou peuplier. C’est avant tout avec l’esprit de l’arbre, que la communication se fait d’âme à âme.
Pour se faire, un balayage des pensées restrictives doit avoir lieu pour laisser la place au possible. Tout est possible !

Il est important d’entrer en contact avec les arbres, commencez par vous présenter, puis par égard à cet arbre et tout ce que ses frères vous ont donné depuis des milliers d’années, remerciez et demandez pardon pour toutes les erreurs et le mal que vous avez pu leur faire, dans l’inconscience de l’unité. Honorez toute la lignée de ses ancêtres. Puis un sentiment de paix et de respect doit se manifester envers l’arbre choisi. La communion se faisant d’abord en silence. Ressentez le lien s’établir et lorsque vous sentez qu’il y a une vibration spéciale, alors vous pouvez lui parler à haute voix. N’attendez pas une réponse orale… mais télépathique.

Parfois, le vent peut aider un arbre a faire bouger ses branches et provoquer un bruissement de feuillage…

Vous pouvez alors soit, enlacer l’arbre et lui donner tout votre amour, et recevoir à votre tour, toute la force de cet arbre qui peut vous régénérer rapidement ou simplement vos mains dessus, votre front peut aussi faire contact avec l’écorce.  Il n’est pas nécessaire d’entourer l’arbre, placez simplement vos mains en contact dessus.

Fermez les yeux, faites le vide dans votre esprit, relaxez vous, écoutez les bruits subtils de la nature.
Rester ainsi ( entre quelques secondes et 2mn) puis remerciez l’arbre et reprenez votre marche en forêt, si possible en conscience. (La marche consciente est également très bénéfique et permet d’augmenter votre niveau vibratoire.)

Les arbres sont des capteurs naturels d’énergies cosmo-telluriques :
– Énergie cosmique, captée par les branches
– Énergie tellurique, captée par les racines



L’arbre agit donc comme un lien entre la terre et le ciel.
Lorsque l’on entre en contact avec un arbre, c’est le même principe que la radiesthésie, il s’établit une connexion entre vous et l’arbre, grâce à l’énergie de la nature.

Les humains sont aussi des capteurs d’énergie, placé comme les arbres entre le sol et le ciel nous sommes baignés en continu par des courants cosmiques et telluriques qui nous traversent et permettent la communication entre notre esprit et la matière.

Attention :
Ne choisissez pas un arbre malade, car, ayant besoin d’énergie, il prendrai la votre, et cela vous fatiguerai au lieu de vous donner de l’énergie. Choisissez un arbre fort et en bonne santé et restez quelques minutes ainsi en communion énergétique. Surtout n'oubliez jamais de le remerciez et le saluez honorablement.

HAUT DE PAGE 


LES QUALITÉS DES ARBRES :


L’énergie des arbres et des plantes est remplie de qualité et d’oxygène. Des éléments sont emmagasinés partout dans la nature. Cela se crée naturellement grâce au soleil. Les rayons du soleil activent des courants qui ce nomment courants tellurique et cosmique. Lorsque l’on fait les exercices dans la nature, nous pouvons aller chercher ces qualités et les intégrer. Chaque plante a une qualité et une vertu qui lui sont propres.
Noyer: Persévérance et Courage
  • Mélèze: Souplesse Naturelle
  • Tilleul: Patience et Tolérance
  • Cerisier: Joie de Vivre
  • Bouleau: Sentiment de respect et Dignité
  • Pruche: Reconnaître nos Trésors Cachés
  • Cèdre: Harmonie Intérieure
  • Érable: Amour Inconditionnel
  • Pin: Calme et Magnétisme
  • Chêne: Sagesse d'un Maître

Pour aller chercher les qualités, nous devons simplement choisir un arbre qui pourra selon son harmonie nous partager son essence et qui sera profitable pour nous. Le choisir selon notre ressenti, en fonction de la santé qu’il dégage.

Placez-vous debout devant l’arbre et regardez 1 mètre au-dessus de votre tête, repérez le point central où vos yeux se pausent, et fixez une marque dans votre mémoire, cela est votre « entrée ».
Ensuite, s’asseoir à environ 3 mètres de l’arbre sur un coussin (si possible), et créer un lien de coeur avec lui par la pensée.

Pendre le temps de le remercier pour ce travers d’énergie que nous nous apprêtons à faire.
Le calme doit s’installer en nous. Lorsque l’on sent notre tranquillité (d’esprit) le lien est établi.
On crée alors une bande magnétique qui partira de notre tête, et pénètre dans l’arbre à l’endroit établi plus tôt. La bande magnétique redescend au cœur du tronc de l’arbre. Elle parcourt ensuite les racines de l’arbre et revient vers nous en nous pénétrant par le chakra de base (1er).

Au début de l’exercice, nous devons nous concentrer seulement sur la fabrication de cette bande et la mettre en place. (La faire circuler au moins trois à quatre fois).

Vous sentirez établie votre bande magnétique après quelques allers-retours, vous n’aurez plus à y penser, cette bande travaillera pour vous.



Respiration à effectuer pendant l’exercice :

Prendre une respiration profonde par le nez depuis le chakra de base, la retenir, et souffler doucement par la bouche jusqu’à re-pénétrer l’arbre par votre « entrée ».

Inspirez lorsque votre souffle pénètre l’arbre, captez sa vibration harmonique.

Puis ramenez l’énergie jusqu’à vous, et recommencez.
Votre respiration crée le rythme de l’exercice.

Faites le plein d’énergie solaire cosmique et tellurique, ainsi que de la qualité que vous avez choisi d’augmenter dans votre aura.

HAUT DE PAGE


 AVANT DE COUPER UN ARBRE

Si vous devez absolument couper un arbre majeur saluez cet arbre en touchant son tronc et prévenez- le quelques jours avant, afin que l’âme de l’arbre puisse choisir un autre arbre relais. Ainsi, il peut aussi prévenir les oiseaux et autres insectes d’aller habiter ailleurs.

La communion télépathique fonctionnant aussi entre les autres royaumes.

De la même manière, lorsque vous cueillez des fruits, remerciez cet arbre et bénissez-le.

Ceci l’honore et le rend plus productif. Comme tout être, savoir qu’il ou elle réalise bien sa mission lui apporte joie et grandeur. L’arbre à une âme… et un ego.
Ego sum qui sum… Je suis celui qui est… dit la source de toute vie…

La nouvelle Terre peut vraiment se manifester si les hommes comprennent qu’ils en sont responsables et modifient leurs comportements en comprenant qu’ils sont un avec la nature.

Dès qu’une majorité comprendra qu’elle peut avoir un échange différent avec les dévas des différents royaumes, un équilibre se mettra en action.

Les arbres ont des leçons à nous donner, des aides naturelles et de bons conseils, alors, apprenons à entrer en contact avec eux et à écouter avec notre cœur divin.

Que le meilleur soit, pour tous les royaumes.



Références et Sources influentes de ces Articles: 

HAUT DE PAGE 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire