Les Nahannis du Yukon


Le terme Nahanni, ou Nahani, est un mot athapaskan, signifiant «Peuple de l'Ouest» a été utilisé sous diverses orthographes, pour désigner des groupes autochtones Canadien; en Colombie-Britannique, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon. On considère que ce nom est inapproprié et/ou incorrect pour désigner un groupe spécifique, culturel ou linguistique. Les explorateurs et les commerçants de fourrures européens commencèrent à employer ce terme au cours de la première partie du XIXe siècle, souvent pour faire référence à un groupe autochtone qui n'était pas en contact direct avec eux et que les autres autochtones connaissaient peu.

Une tradition orale alaskienne raconte que les Nahannis  étaient un peuple redoutable.  Décrit comme étant plus grand que la moyenne et de féroces guerriers, ils avaient une «sorte» de faucille en bois comme arme de prédilection (probablement une arme ressemblant au Casse-tête Iroquois)  et dissimulaient leurs visages sous des masques, ce qui amplifiait la terreur qu'ils inspiraient.  Les Nahannis étaient craint de toutes les nations du Grand Nord  jusqu'en Alaska et ce malgré les quelques 698 Km qui sépare l'Alaska du Territoire du Yukon.  Les Nahannis étaient non seulement redoutables mais intolérants, toutes personnes indésirables sur leur territoire étaient décapités sans préavis, «toujours selon la tradition orale».

Au XXe siècle, on remplaça graduellement le terme Nahanni par des désignations plus justes, dans les régions de Whitehorse, des rivières Ross et Liard. On a alors identifié ces peuples comme étant des TUTCHONIS et des KASKAS du Sud ou encore Kaskas Dene. Selon le recensement de 1996, le Canada comptait 2407 Nahannis.

Guerrier Tlingit
Selon D. Legros (1), les Dan nozi avaient plusieurs privilèges dont celui de contrôler l'accès aux bons sites de pêche et aux carrières. Ils utilisaient la force pour maintenir ce qu'on ne peut appeler autrement que le monopole du commerce extérieur avec les Tlingit – un Tutchonis ordinaire qui désirait vendre ou acheter aux caravanes Tlingit qui passaient une ou deux fois par an se voyait interdit de mener lui-même les transactions. Les riches, s'ils n'étaient peut-être pas les seuls à pouvoir le faire, étaient polygames.  Un Dan nozi  particulièrement opulent possédait, outre ses six esclaves, une vingtaine de femmes. Toujours d'après cet auteur, ils ne se privaient pas de commettre un certain nombre de brutalités et de rackets, volant les épouses ou les biens des plus faibles.

Selon une autre théorie, une caractéristique surprenante des Tutchonis était sa stratification marquée.  De manière classique chez des chasseurs-cueilleurs nomades, il existait ce qu'il est convenu d'appeler des leaders appelés les  Dan nozi, signifiant « homme-gros».  À l'autre extrémité de la société, on comptait environ 10% d'authentiques esclaves, essentiellement des prisonniers de guerre.

Existe-t-il une erreur de prononciation ou ces deux termes différents désignent un même peuple... Je ne sais pas si nous pouvons faire un rapprochement entre les Nahannis, mot utilisé essentiellement par les européens et les Dan nozi, aucun document ne le mentionne et les informations sur les Dan nozi sont pratiquement inexistantes. Par contre les similitudes décrivant ceux-ci sont étrangement identiques.  De plus, si les noms des peuples des premières nations du Yukon différents selon les sources, la description quant à elle est fidèle. Le Guerrier plus grand que nature, pourvu d'un masque et d'une arme ressemblant à une faucille en bois peut être reconnu dans le Guerrier Tlingit, tel que la photo ci-haut le montre.

Il est quand même triste de constater le peu d'informations relative à certaines tribus amérindiennes disparues...

1- D. Legros. son principal article | Réflexions sur l'origine des inégalités sociales à partir du cas de Athapaskans tutchone|, Culture II-3, 1982, ont été publiés dans des revues académiques mais n'ont jamais été numérisées

Références:
https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/tutchone/
https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/nahani/
https://www.encyclopediecanadienne.ca/fr/article/yukon/
http://cdarmangeat.blogspot.com/2017/05/letrange-cas-tutchone.html




Commentaires