ATTENTION AUX ARNAQUES

Le mal être qui nous habite, notre besoin essentiel de retrouver nos racines, de retourner aux sources afin de vivre en harmonie avec soi et la nature, notre besoin de comprendre et d’être heureux avec soi-même et les autres est fort louable.  Ces dernières années les changements radicaux tant aux niveaux personnel que spirituel  que nous avons fait est remarquable.  Mais ce besoin fondamental d’évolution ou d’élévation spirituel peut malheureusement nous faire commettre des erreurs.  Une des plus grandes erreurs que nous pouvons commettre est  celle de se joindre à de faux maîtres spirituels.  Bien entendu les faux maîtres spirituels existent depuis « que le monde est monde »,  il n’est donc pas nouveau d’en entendre parler, par contre la nouvelle tendance de retour aux sources amérindiennes à fait naître de tout nouveaux « faux » maîtres qui se disent chaman amérindien et/ou homme médecine ou femme médecine  et qui, en toute connaissance de cause, abuse de pauvre gens en quête de réponse et d’équilibre.



L’argent parle de lui-même

Loin de moi l’idée de discrédité tous les enseignants spirituels, surtout en ce qui concerne les traditions amérindiennes, tout ce qui m’importe est de vous mettre en garde afin d’affuter votre vigilance.  Être vigilant est une des premières leçons afin de retrouver l’harmonie sans y laisser toutes nos économies.   Il existe de très bonnes personnes, bien intentionnées qui transmettent les traditions en sachant exactement de quoi elles parlent.  Par contre d’autre ne voient que l’argent, c’est d’eux dont nous devons nous méfier.  Oui l’argent est important pour vivre dans notre société, et oui nous avons droit à l’abondance et à la prospérité en ce monde, tous y avons droit, et non, nous ne sommes pas tous obligés de fournir une bonne formation gratuitement.  Par contre là où le bât blesse c’est lorsque une poignée d’individus sans scrupule abusent consciemment de personnes en quête de guérison et d’harmonie dans leur vie.  Mais la cupidité et l’avarisme de certains faux chamane doit être dénoncé.  Selon moi, ce sont des êtres malsains et dangereux qui ne savent pas du tout qu’est-ce qu’ils font ni de quoi ils parlent.  Devenir chamane ou homme /femme médecine est un travail assidu de toute une vie, transmis de génération en génération et devant être approuvé par le conseil des anciens, un groupe d’authentiques homme et/ou femme médecine des Premières Nations.  De brillants escrocs se remplissent les poches, et ici je dois vous partager une des premières traditions que la médecine amérindienne nous apprend, est le mode de paiement.  Ce n’est pas avec de l’argent que nous devons payer un chamane mais bien avec du tabac sacré.  Là on a un grave problème considérant les tonnes d’argent qui sont versé à des escrocs  pour apprendre.

Les miracles instantanés

Les recettes miracles n’existent pas, seul le travail à long terme sur soi et la conscience de soi est efficace.  Bien que les cultures amérindiennes aient beaucoup à nous apprendre il n’en reste pas moins que même dans leurs traditions, aucun remède miracle ne permettra à une personne de guérir instantanément et de recouvrer une santé physique ou mental  en quelques minutes.   Le travail sur soi est le travail de toute une vie, tout est possible, absolument tout mais avec beaucoup de motivation, de détermination et d’acceptation.  La guérison est un travail de tous les instants avec beaucoup d’amour et de respect de soi.

Les faux prophètes

Ces 25 dernières années l’univers a eu la très grande générosité de placer sur mon chemin des personnes ressources fiables en pratiques amérindiennes  qui ont eu la gentillesse de partager avec moi leurs connaissances traditionnelles.  Mais j’ai aussi rencontré des « abuseurs » de bonnes gens.  Avoir la chance de participer à des colloques  ainsi que des salons de mieux être et de mieux vivre m’a permis de les rencontrer et m’a fait réaliser à quel point il est facile d’emberlificoter les gens.  C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle j’ai quitté le milieu, par peur  d’être associé  aux « arnaqueurs ».

Les arnaqueurs n’ont absolument rien en commun avec les vrais enseignants spirituels amérindiens.  Il est faux de penser qu’après avoir entendu une conversation à un souper entre amis, où après avoir lu quelques livres et écouter quelques documentaires sur le sujet que quelqu’un peut se certifier chamane et pourtant c’est exactement ce qui se passe dans la plupart des cas.  Le vieil adage disant « a beau mentir qui vient de loin » prend ici tout son sens.

Certains amérindiens vous diront que l’apprentissage de  la médecine amérindienne ne  se paye pas. Ce sont les grand-mères, les grands-pères et  les parents qui enseignent de génération en génération et qu’il faut aller en forêt pour bien apprendre et non assis sur une chaise dans une conférence.  Par contre il est important de savoir que de vrais enseignants des traditions autochtones existent et les seuls capables de vous les identifier sont les autochtones eux-mêmes.

De fausses associations

Le scandale va loin car certains imposteurs de France disent être associés à des fondations amérindiennes.  Une d’entre elle  serait soi-disant situé à dans la communauté de Wendake (Qc. Canada) dans le but d’aider les enfants autochtones, ce qui est totalement faux.  Tout ça n’est que fausseté et machination afin de faire cracher de l’argent… c’est scandaleux. 

Le problème persiste chez les Celtes

En surfant sur le net, je me suis rendu compte que ce problème d’arnaqueurs n’est pas propre aux traditions amérindiennes mais existe aussi dans la tradition Celte, ici je vous partage deux commentaires  que j’ai trouvé sur un forum concernant  le sujet des arnaques, afin de respecter les auteurs des commentaires, je respecterai leur anonymat :

« Encore une personne qui ce fait du fric sur le dos des autochtones , depuis que je suis dans l’association Four Winds , j’en ai rencontré des faux chamans avec des noms comme loup bleu ou aigle flamboyant ( bizarre , jamais de libellule ou de vermiceau ) en Europe certaines personnes ont un mal être , ils sont paumés et se tournent vers n’importe qui , la spiritualité « amérindienne a la cote , et des petits malins , des véritables escrocs ce remplissent les poches … méfiance … à chaque fois je tire la sonnette d’alarme , chez nous, nous avions et je pense qu’elle est toujours là , une puissante médecine:  la médecine Celte , honorons nos ancêtres et respectons notre spiritualité...»

« Il y a tellement de monde qui se disent « druide  » dans les formations plein conscience et aide naturelle ... RI-DI-CU-LE ... aberration et appropriation culturelle ... »

Témoignages étonnants

... Chercher l’harmonie avec la nature n’est pas croire en la parole prophétique de charlatans fantasques, fussent-il habités par les esprits de la forêt et qui n'ont pour unique dessein que de vous spolier. Ces gens là, ces gourous imposteurs, ces mystiques inspirés benoîtement par des clichés indiens ou africains trop vus à la télé, n’ont pas pour mission de vous apporter du bien être mais bien celui de faire fructifier leur compte bancaire. S'ils avaient cet apostolat en eux, si le bonheur d'autrui les importait,  alors ils proposeraient des stages gratuits voir même ils rémunéreraient leurs participants.
http://georgio77.over-blog.org/article-chamane-ou-l-imposture-48197268.html

...Je le mets en ligne pour alerter. J'ai frôlé la mort à cause de cette « expérience spirituelle » qui ne m'a apporté que des problèmes et rien de positif. Avec la lucidité et le recul que j'ai aujourd'hui, cela peut être dit: l'ayahuasca et le chamanisme sont un piège! C'est un attrape-nigaud dangereux qui reste un business juteux pour des prétendus guérisseurs.
http://ayuhuasca.canalblog.com/archives/2010/04/16/17595856.html

Conclusion
En conclusion il est hors de question que je vous donne une liste de nom à éviter.  Il est important qu’on puisse développer notre intuition et apprendre à écouter notre petite voix intérieure qui est le meilleur guide qui soit, encore meilleur que l’influence extérieure.  Et tout comme le proverbe dit : « Un homme/une femme  averti en vaut deux » donc le meilleur moyen d’éviter les arnaques est de se faire confiance.  Pour finir, il faut se souvenir qu'il existe de vrai chamane prêt à nous venir en aide et à transmettre un peu de leur médecine mais vous ne trouverez pas sa publicité ni sur le net, ni dans les magazines de mieux-être ou dans les quotidiens ou dans les salons de spiritualité et mieux-être... vous le trouverez dans une communauté en plein coeur de sa zone de pratique... la forêt.



Commentaires