Blogspot Tutorial

jeudi 14 juin 2012

BOLIVIE : DÉCLARATION DES DROITS DE LA TERRE-MÈRE



Bolivie --> Le président Evo Morales.

SAVIEZ-VOUS ce que Keny Arkana a répondu à la question: ''Sur le plan politique, à qui pourriez-vous vous rallier?''
Sa réponse : ''Le seul en qui je peux me reconnaître, c’est EVO MORALES, le président de la Bolivie qui vient de créer la déclaration des droits de la Terre Mère.'' 

C'est sous l’impulsion des communautés locales andines, que la Bolivie a introduit une « Loi de la Terre Mère » qui accorde des droits à la nature, à l’instar des droits de l’homme.
Et même si cette excellente initiative n’a eu pour le moment qu’un impact limité au niveau international, elle crée cependant un précédent législatif très intéressant en matière de protection de la VIE sur cette belle planète!

❤ La «Ley de Derechos de la Madre Tierra» bolivienne instaure les droits suivants à la Mère Nature:

•droit à la vie 
•droit de perpétuer les processus naturels indépendamment de toute intervention humaine
•droit à l’eau et à l’air pur
•droit à être exempt de pollution
•droit à la diversité et à la non modification cellulaire ou génétique
•droit de la nature à ne pas être affectée par des projets d’infrastructure ou de développement qui pourraient perturber l’équilibre des écosystèmes ou des populations en place.

Elle introduit par la même occasion un certain nombre d’obligations légales au niveau institutionnel et inscrit le développement durable dans la vie politique locale et nationale.
Cette loi s’inspire directement des croyances et des traditions populaires andines, en particulier celle de la Pachamama.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire