Hélène des Voies, Déesse Celtique Primordiale

Hélène des Voies est une déesse celtique primordiale aux bois de cerf. La Déesse aux bois est l'une des divinités féminines les plus anciennes des îles britanniques, remontant à l'ère paléolithique. On lui a attribué différents noms perdus dans le temps. Elle gouverne toutes les voies, routes et chemins à la fois physiques et spirituels. Elle gouverne aussi les passages de la vie humaine. Elle-même étant une déesse changeante, aux multiples visages, elle se transforme à son gré en ce dont elle a besoin. Ainsi, c’est elle qui nous guide sur nos chemins de vie changeant au fil du temps. La tenue vestimentaire de la déesse dépend de l'aspect de sa divinité qu'elle choisit de révéler. En tant qu'épouse des rois, Hélène adopte des vêtements aux couleurs vives de rouge, de vert et d'or. Lorsqu'elle parcourt les bois pour tracer de nouveaux sentiers, elle est vêtue uniquement d'un vêtement composé d’éléments de la forêt, principalement des feuilles. En sa qualité de protectrice, elle peut apparaître pauvre en étant vêtue de laine grossière et de fourrures qu'elle donne à ceux qui en ont besoin.

En tant que déesse de la nature, Hélène peut prendre la forme de n’importe quelle créature des bois ou du royaume des fées. Sous forme humaine, elle apparaît comme une grande femme aux cheveux roux flamboyant, couronnée par de magnifiques bois de cerf. Sous forme animale, elle prend fréquemment la forme d'un renne majestueux. Lorsqu'elle apparaît sous une forme féerique, ses traits sont nets et sauvages, avec une coiffe de plumes et de baies, scintillant de minuscules lumières étoilées. Quelle que soit la forme qu’Hélène décide de prendre sa forme, ondule toujours avec une force intérieure qui cache son apparence délicate. Elle est insaisissable et éthérée, avec une beauté arachnéenne qui laisse les spectateurs stupéfaits, se demandant s'ils ont vu quelqu'un,  quelque chose ou rien du tout. 

Elle est connue comme étant une déesse aux bois de cervidé. Elle est la gardienne des chemins mystérieux, des migrations et des anciennes pistes qui étaient les voies de migration des rennes. Étant donné que la  seule espèce migratoire de cervidé dont les femelles ont des bois est le renne, certains lui attribueraient des bois de renne. Une autre caractéristique intéressante entre Hélène et le renne serait la migration des rennes. Le renne est une espèce migratoire qui suivrait les courants telluriques de la terre pour se déplacer, ce qu’Hélène ferait aussi pour nous guider sur les différentes routes que nous aurons à emprunter au cours de notre vie. Ceux qui étudient les Mystères de la Terre attribuent diverses fonctions aux lignes telluriques. Cette connexion, entre un chemin de vie, un chemin terrestre et les lignes telluriques, place également Hélène des Voies comme la déesse des voies du rêve, soit les chemins que nos âmes empruntent chaque nuit dans un voyage de découverte de soi et de révélation. Une légende raconte que c’est Hélène qui aurait ouvert les premiers chemins migratoires du renne. Plus tard, après que tous les rennes aient migré plus au nord et hors d'Ynys Prydein, elle aurait aussi ouvert les sentiers suivis par les cerfs élaphes dans les anciennes forêts du nord d'Aeropa. Les plus importantes de ces voies ont été construites sur les anciennes routes de l'île, bien avant que la société n'y érige ses propres routes. 

Hélène, Déesse primordiale, confère un équilibre entre les énergies variées de la terre, sa fertilité et les cycles de notre monde naturel. Hélène est également connue sous le nom de La Gardienne de la Forêt, Hélène des Voies Chatoyantes, Hélène des Hôtes ou La Dame Verte.

La Dame verte

Connue aussi sous le nom de  La Dame Verte, en tant que telle elle est l'âme de la forêt, la créatrice des pistes et des sentiers afin de faciliter les déplacements autant des êtres humains que de ceux des animaux. Le bien-être de la terre et le mouvement des êtres qui y vivent sont son domaine.

La Dame verte, une très ancienne déesse celte principalement bien connu en Écosse, est vénérée par ceux qui habitent la forêt. La Dame Verte parcoure encore aujourd'hui de très anciens sentiers méconnus des humains, qui reliaient d’anciens lieux sacrés. Gardienne des clés du royaume d'automne, La Dame Verte est considéré chez les Celtes comme une reine des Fées du nom de Flidais, de la tribu des Tuatha de Danaan. Ceux qui l'invoquent écoutent sa voix dans le vent, ses pas sur les anciens sentiers sacrés aujourd'hui disparus et le bruissement de ses cheveux sur les sentiers des mondes féeriques et oniriques.

Les druides associent La Dame Verte à Cernunnos, tandis que d’autres l'a considèrent comme le féminin sacré de l’Homme Vert. Elle est invoquée par ceux qui luttent pour retrouver leurs chemins. En tant que déesse du changement et du renouveau, elle est également consultée par les mystiques qui cherchent à guider leurs communautés à travers les incertitudes et les événements imprévus des changements saisonniers, des blizzards hivernaux aux tempêtes estivales. 

Faites appel à Hélène des Voies pour vous protéger dans vos voyages alors qu'elle gouverne l'élément essentiel du mouvement et du changement. Du calme et du vide, alors que la vie émerge et coule, Hélène des Voies nous guide sur les sentiers de la vie. Elle nous guide et nous protège sur nos chemins physiques et sur nos chemins spirituels. Faites appel à Hélène pour vous guider sur les sentiers de l’ancienne religion, vers une révélation des mystères de la forêt profonde et sauvage, où réside notre source.

Source des articles originaux en anglais : (traduction Nalaz)

_______________________________________________________

L'utilisation des images sur cet article est interdite sans autorisation écrite © Nalaz- Nancy Lauzon
Pour une autorisation et l'acquisition des images de cet article, veuillez me contacter à mail-nalaz@nalaz.net
Merci de partager l'article en conservant l'intégralité du message et en identifiant la source et l'auteure.
 Pour citer cet article, veuillez svp mentionner la source: 
Source de l'article: l'Art de Terre Mère - Le Blogue, Hélène des Voies, Déesse Celtique Primordiale par Nalaz-Nancy Lauzon

Commentaires